Rechercher un article

Alejandro Flores: Jonglerie monumentale

Preview

Alejandro Flores utilise la photographie pour figer une performance, pour écrire noir sur blanc — ce qui se traduit photographiquement par « en image et en couleur ». Son langage emprunte à l'absurde pour capturer un sujet aussi complexe que l'histoire collective. Dans la série Mascaras (Masques), il enfile 9 différents masques en tissu qu'il a confectionnés lui-même à partir de déchets, de caoutchouc, de cuir, de toile, de velours et de fil. Chaque autoportrait illustre une revendication, une affiliation. 

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android