Rechercher un article

Santa Monica: Arthur Tress

Preview

Au cours de l'été 1964, San Francisco était l'épicentre d'un clash culturel historique, accueillant dans le même temps la trente-huitième convention nationale républicaine (la “Goldwater Convention”), le lancement de la première tournée américaine des Beatles, et des manifestations en faveur des droits civils. Au milieu de toute cette excitation, un jeune photographe tout juste arrivé en ville prenait des photos non pas des politiciens ou des musiciens mais des gens dans les foules et dans les rues. Arthur Tress, qui allait devenir un des photographes américains les plus accomplis, connu pour son imagerie onirique et surréaliste, y réalisa ce qui fut sans doute son premier travail documentaire mature. Se trouvant immergé dans un foyer de transformation culturelle et politique, Tress réalisa plus de neuf cents négatifs. S'amusant à juxtaposer le banal et l'absurde, il s'intéressa à une grande variété de sujets dans la ville, incluant les rassemblements politiques, des portraits de rue, et une collection de signalétiques étranges qui ancrent son travail dans cette époque et dans ce lieu.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android