Rechercher un article

Peter Beard (1938-2020) par Peter Riva

Preview

Peter Beard est mort. Après 3 semaines de disparition, son corps a éte retrouvé. La fin d’une longue descente aux enfers d’un des plus flamboyants photographes contemporains.

Personnage hors du commun, séducteur hallucinant, prophète avant l’age d’une écologie africaine ignorée,cil represente une époque aujourd’hui disparue de démesure et de passion.

Trois personnes qui furent à un moment très proches de lui nous parlent de Peter: Peter Riva, son agent et complice pendant 20 ans, le petit fils de Marlene Dietrich; Anne Clergue qui adolescente vit Peter dans l’entourage de son père Lucien et Anna Winand, le double de Cornell Capa, qui vécut la plus belle rétrospective de Peter en 1977 à l’ I .C .P.

Demain, je vous raconterai quelques souvenirs de Peter que j’ai assez bien connu !

Jean-Jacques Naudet

 

Peter Beard  par Peter Riva

Le décès d’un ami à un âge avancé laisse toujours des émotions mitigées. Peter Beard, à son apogée, était actif, engagé, toujours légèrement hors de contrôle et résolument déterminé, quelle que soit la cause ou le désir. Son décès laisse derrière lui un héritage – un héritage reflété dans le travail et l’appréciation de vivre,  comprenait le monde sauvage qu’il a toujours aimé et dont il déplorait la disparition. Lorsque j’avançais dans le programme des Nations Unies pour l’environnement dans les années 80 et au début des années 90, il y avait une appréciation de sa proclamation de la myopie publique en ce qui concerne la dégradation de l’environnement qui était similaire au tambourinement de Ted Turner à propos de l’ imminente catastrophe mondiale – une catastrophe que le public ne fait que réaliser.

Ayant été son agent pendant près de vingt ans, j’ai beaucoup voyagé en Afrique avec Peter et une multitude de personnes talentueuses, créé et produit un spécial aux heures de grande écoute pour ABC en 1988, et produit sa grande rétrospective à Paris en 1996 avec Peter Tunney. Nous avons sauvé ses archives des bennes à ordures, sauvé les négatifs des différents photolabs à travers le monde, republié ses trois œuvres classiques pour la maison d’édition Chronicle, créé pendant des heures chaque nuit, édité et réécrit pendant des semaines – son ode à sa fille avec Vicky Wilson à Knopf, publié la biographie définitive de sa vie en Afrique avec Jon Bowermaster,  produit le mémoire photo de Gillies Turle sur l’art Maasai culturel perdu avec Mark Greenberg, et  travaillé avec tous les magazines imaginables avec des modèles comme Iman, Janice Dickinson, Maureen Gallagher, sans parler des dizaines de créateurs de mode, acteurs et actrices. Entre toutes ces aventures, Peter a souvent utilisé les lits de mes enfants pour dormir le jour pendant qu’ils étaient à l’école tandis que ma femme, Sandy, raccommodait son unique blazer bleu et voir le magazine People le considérer comme l’un des hommes les mieux habillés. Après la merveilleuse Cheryl Tiegs et son départ, à la fin des années 80, nous avons aidé sa femme Najma à s’échapper pour être avec lui et, plus tard, nous étions là à la naissance de sa fille Zara au Mt. Sinaï pendant que Peter dormait sur notre canapé dans notre appartement sur 95th St.

L’héritage est tout ce que vous laissez derrière vous, quelles différences vous avez faites de votre vivant. Il ne fait aucun doute que, dans l’ensemble, la planète était mieux lotie par la présence de Peter. Comme sa mère le disait souvent à ma femme et à moi, “Peter a de la chance d’avoir des amis comme vous qui ferment les yeux sur ses habitudes et aident à promouvoir son génie.” En fin de compte, c’est à cela que sert l’héritage.

Peter Riva

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android