Rechercher un article

Paul von Borax

Preview

Dès août 1942, une rumeur traversa la ville. Le bruit disait qu’un lieu de femmes existait quelque part dans paris. Un lieu de liberté pour femmes, où elles pouvaient s’enivrer, fumer tous les tabacs et s’aimer. Un lieu où aucun homme n’entrait.
La rumeur avait appelé ce lupanar « Les fumeuses ». Paul von Borax vous emmène dans la seconde guerre mondiale, alors que la capitale respire à couvert sous un ciel vert de gris et vibre au son des bottes et des moteurs de Henschell.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android