Rechercher un article

Pascal Ito : Origine

Preview

Que j’aime voir, chère indolente, De ton corps si beau , Comme une étoffe vacillante , Miroiter la peau ! Extrait du poème de Baudelaire « Le serpent qui danse » Le corps de la femme est une source d’inspiration sans limite. Sa nudité nous désempare, nous trouble, nous émeut. Dans cette série j’ai choisi de représenter ce corps comme un paysage qui se métamorphose à chaque mouvement, à chaque ondulation . J’ai voulu me perdre dans les détails jusqu’à flirter avec l’abstraction. Chacune des femmes qui ont posé pour ce voyage minimaliste et intimiste a apporté sa féminité, son...

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android