Rechercher un article

Niger : Koudjina en héritages

Preview

J’étais à Niamey fin mai 2014 au moment de la mort du photographe nigérien Philippe Koudjina Ayi. Il avait 75 ans. J’avais souvent entendu parlé de lui sans jamais l’avoir rencontré. J’ai assisté à ses obsèques religieux le 2 juin 2014. A la sortie du cimetière chrétien de Niamey, tous les photographes de la place étaient là. Silencieux. Dignes. Je les connaissais presque tous pour les avoir encadrés en 2012 à 2013 lors de deux workshops successifs au Centre culturel franco-nigérien Jean Rouch.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android