Rechercher un article

Moscou 2012 : Nothing special – Alexey Kiselev

Preview

La galerie Pobeda (« Victoire ») fête ses 5 ans. Avec un jeune photographe, dont c'est la première exposition personnelle. Pourquoi lui ? « Un peu par hasard, c'est un concours de circonstances » me confie Nastia, qui assure la com de la galerie. « Ca tombait bien ». Pas de doute. Jamais je n'ai vu Pobeda aussi bondée de jeunes gens survoltés. Ça déborde dehors, dans la rue, pourtant sombre, froide et enneigée. L'escalier menant à la galerie, tout aussi encombré de corps, est nimbée d'une lueur rouge comme si on arrivait dans un bordel. Impression trompeuse, car les murs de Pobeda sont toujours blancs comme ceux d'une clinique.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android