Rechercher un article

Magnum 62 : 1970 – 1990, la mutation

Preview

L'essor du photojournalisme a toujours été fortement dépendant du développement technique des appareils. Avec l'introduction du 35 mm de Leica en 1930, il devint possible pour les photographes de suivre l'action, prenant des clichés des événements tout en étant en mouvement. Les décennies qui suivirent jusqu'aux années 50 furent souvent décrites comme « l'âge d'or du photojournalisme ». La guerre du Vietnam a elle reçu le nom de dernière « guerre de photographe », et depuis les années 70, l'influence du photojournalisme a graduellement décliné – le doute commença à régner sur le pouvoir réel des images pour changer les conditions de vie, et la croyance dans le fait que l'appareil ne mentait pas et présentait une vision des choses complètement transparente s'est évaporée petit à petit. Cela affecta directement les magazines photo tels que Life, Picture Post et Paris Match et les photographes virent leurs opportunités de placer leur travail diminuer auprès de ces structures.
L'un des membres de Magnum dont le travail était toujours largement publié dans les années 70 était Meiselas. Meiselas, née en 1948, est représentée dans cette exposition avec l'un de ses premiers clichés, Lena in the Motel. Elle a rejoint Magnum en 1976, et son reportage célèbre sur la révolution sandiniste au Nicaragua a été publié dans de nombreux magazines à travers le monde.
Lire l'intégralité du texte d'Anna-Maria Pfab dans la version anglaise de La Lettre.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android