Rechercher un article

Kishin Shinoyama

Preview

« L’idée qui m’est apparue immédiatement à l’esprit fut de rendre hommage à cette photographie française d’il y a quarante ans. Seulement, prendre des photographies d’une femme à la beauté d’Anouk Aimée dans Deauville ne serait qu’une triste inspiration. J’ai donc décidé de prendre deux modèles japonais. J’ai souhaité qu’elles ne tombent pas dans l’imagerie facile des « Fuji-Yama Geisha-Girls ». J’ai cependant désiré apporter un zeste d’esprit japonais et ai donc pris avec moi des yukata (kimono traditionnel d’été), des géta (tongs traditionnelles) ainsi que des poupées japonaises anciennes. »

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android