Rechercher un article

Julie Blackmon : Talent Show

Preview

La galerie Robert Mann présente Talent Show, une exposition qui s’inspire de la dernière collection de photographies théâtrales de Julie Blackmon. Il y a une qualité onirique dans l’imagerie de Blackmon. Les enfants vivent, jouent, s’ennuient, inventent des histoires, les interprètent et jouent encore, comme s’ils n’étaient pas au courant de la caméra, tandis que l’artiste élabore un tableau d’entropie domestique. Blackmon dit: «Je compare [mon travail] parfois à la fiction et à la littérature; parfois la plus grande vérité peut provenir de la fiction. »

S’inspirant de sa propre vie de famille, le maître néerlandais Jan Steen et le peintre moderniste français Balthus, Blackmon créent des photographies qui ont un air d’une époque révolue – peut-être les années 50 ou 60 – mais son utilisation de l’iconographie du 21e siècle, comme un iPhone parfaitement placé enregistrant un Talent Show de fortune, nous dit qu’ils sont assez contemporains. Blackmon met ses scènes dans des environnements familiers comme une séance de bain dans la cour ou un fixateur de chambre haute et parfois avec plusieurs récits concurrents à la fois. Elle se concentre sur les enfants et les familles imprégnés de personnalité, mais dépassés par le hasard de l’éducation des enfants malgré tous les plans les mieux conçus.

Julie Blackmon vit et travaille à Springfield, Missouri. Le travail de l’artiste se trouve dans de nombreux musées et collections publiques, dont la maison George Eastman; Musée d’art Nelson Atkins; Musée des beaux-arts de Houston; Musée Kemper d’art contemporain, Kansas City; le Portland Art Museum; et le Musée Français de la Photographie à Bièvres, France. Elle a été nommée “Emerging Photographer of 2008” d’American Photo et l’une des “30 New and Emerging Photographers” de PDN en 2007, et a été lauréate de divers prix, dont le premier prix du Santa Fe Center for Photography dans le cadre du concours de projets en 2006. Blackmon a publié deux monographies, dont la première a été vendue, Domestic Vacations (Radius Books, 2008) et Homegrown (Radius Books co-publié avec la Robert Mann Gallery, 2014).

L’exposition coïncide avec Fever Dreams de Julie Blackmon à Fotografiska New York, du 5 mars au 3 mai 2020, organisée par Grace Noh en collaboration avec la Robert Mann Gallery et l’artiste.

Fever Dreams présente une sélection de photographies de la série Blackmon’s Homegrown ainsi que des œuvres plus récentes. Ses photographies sont mises à jour avec un œil satirique et pénétrant et la conviction de Blackmon que la fiction astucieuse peut capturer la vérité de façon plus mémorable que la vérité elle-même. «J’admire profondément le photojournalisme de Robert Frank, Diane Arbus et Garry Winogrand. Mais je ne pratique pas le journalisme et je n’utilise pas mon appareil photo comme le faisaient ces photographes. Je me considère comme un artiste visuel travaillant dans le milieu de la photographie, et ma mission est de tracer les rêves de fièvre de la vie américaine. » (www.fotografiska.com/nyc/)

 

Robert Mann Gallery

14 East 80th street

New York NY 10075

www.robertmann.com

 

 

 

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android