Rechercher un article

Hommage à Martine Franck: Pauline Vermare

Je garderai de Martine le souvenir de sa douceur, de sa générosité, et de sa capacité d’émerveillement,  comme ce soir de novembre 2005 où elle regardait avec admiration son ami le funambule Philippe Petit donner des tours de magie à la fin d’un repas. Sa photographie des deux petites filles jaillissant d’un mur à Tory Island représente pour moi tout ce qui faisait sa force: la lumière, la confiance, la jouissance partagée des plaisirs de la vie.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android