Rechercher un article

Hélène Brugnes

Preview

J’habite un tourbillon d’écume. C’est à Victor Hugo que j’emprunte ce titre, qui contemplant la mer à Guernesey, écrivait en métaphore de son cœur tourmenté par la perte de sa fille. Mais point de tragédie dans ces images : les corps dansent, se balancent, s’entrechoquent. Les rires fusent, les jeunes filles défilent. Peu à peu, chacun est saoulé de chaleur et de sel, bercé du bruit obsédant de la vague. L’œil peine à fixer, le regard file en trainées de blanc pur, l’image fantomatique stroboscope, à tel point qu’on ne sait plus qui bouge, d’eux ou de nous sur le rivage. Puis le soleil pâlit, s’échauffe, les yeux se brouillent. L’image hyperréaliste d’un jour d’été sur une plage marocaine s’évanouit dans une abstraction onirique où ne subsiste que l’idée du mouvement. Hélène Brugnes hbphotoblog.tumblr.com Instagram brugneshelene  ...

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android