Rechercher un article

Gail Albert Halaban

Preview

« J'aimerais voir l'intérieur et l'extérieur en même temps », écrivait Edward Hopper au début des années 1960. Plus qu'une déclaration d'intention, cet aveu qui résume toute l'ambition de son œuvre trouve un écho singulier dans les images de la photographe new-yorkaise Gail-Albert Halaban.

A la frontière entre art et voyeurisme, la photographe voit avant tout, dans ce constant va-et-vient entre l'intérieur et l'extérieur au centre duquel la fenêtre devient un lieu de passage, le désir d'entrer en contact avec ses sujets, cherchant dans les rectangles illuminés suspendus dans la nuit un réconfort, un écho à sa solitude, une communion.

 

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android