Rechercher un article

Eric Mistler – Paris / Buenos Aires

Preview

« Il ne faut pas montrer du doigt. » On imagine bien le petit Eric à Buenos Aires, réprimandé par ses parents, quand, curieux, étonné ou rieur, il leur désignait les gens dans leur drôlerie ou leur étrangeté. C’est là en fait le premier geste du photographe. Eric depuis continue de nous montrer du doigt ce que la vie lui offre au quotidien. Il ne part pas en expédition à la recherche d’un fait exceptionnel. Nul projet d’aller extirper dans des contrées lointaines une vérité bien cachée. Il navigue chez lui (l’Argentine reste son territoire d’enfance) porté par le courant de ses jours, naturellement et perpétuellement aux aguets. Car il faut l’être pour saisir à point nommé, toutes ces correspondances, ces coïncidences, ces aimantations, ces rondes éphémères, ces fumées et ces nuages, ces tournis de danseurs, ces suspensions acrobatiques, les pas difficiles d’un vieux monsieur, la course et la pause, ces ombres chinoises, piliers, poutres, grilles, le graphisme provisoire, les agencements fortuits, le dessin immanent, là et invisible pour qui ne fait pas un pas de côté. Quand j’ai connu Eric, tandis...

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android