Rechercher un article

Echo Fine Arts : Olivier Valsecchi : Equilibrium

Preview

Echo Fine Arts présente pour la première fois “Equilibrium”, une exposition individuelle de l’artiste français Olivier Valsecchi mettant en lumière sa série éponyme ainsi que ses derniers travaux: Amazon et Stark Naked.

 

Equilibrium – Définition

1 : un état d’équilibre mental et émotionnel

b : un état d’ajustement entre des influences ou éléments divergeants ou opposés

2 : un état d’équilibre entre des forces opposées ou des actions pouvant être statiques ou dynamique

 

La genèse d’Equilibrium semble presque accidentelle, sans conceptualisation préalable, ce qui est une exception dans le portfolio d’Olivier Valsecchi. Elle s’est imposée à lui naturellement à la suite d’évènements personnels qui l’amenerent à délaisser son appareil photo pendant un temps. Cette période de sa vie, qu’il qualife période de sidération, fut néanmoins le moteur inconscient à une nouvelle impulsion, un nouvel état de mouvement, un nouvel équilibre.

Suivant instinctivement ses habitudes, Valsecchi se mit à diriger les corps à l’image de son inconscient, devant un fond peint par ses soins à l’image des fonds picturaux de Rembrandt. Le choix pour ce vert dit “Vert Véronèse” est intrinsèquement lié aux origines de la peinture classique pour l’artiste. Il établit ainsi un parallèle avec le thème qu’il poursuit: un renouveau stable. Equilibrium mets ainsi l’accent sur le nécessaire travail sur soi afin non seulement de rester à flot, mais aussi d’aller de l’avant.

Alors que certains caractères semblent ici soumis à une pression intense, ces portraits questionnent aussi l’importance de l’approche de chacun dans leur interprétation; la modèle s’efforce-t-elle de repousser un écrasant mur, ou, au contraire, y prend-t-elle appui pour trouver son équilibre? Le titre lui-même: Equilibrium, sous-tend l’existence de deux états opposés. Ils sont ici figurés comme la lourdeur et la légèreté, et délicatement illustrés par les positions adoptées par les sujets; là où certains semblent atteindre un point de rupture, d’autres sont sur le point de léviter.

 

Olivier Valsecchi voit en la photographie un medium capable de véhiculer les émotions de son psyché. Dirigeant ses modèles avec une précision millimétrée, il orchestre des scènes fantasmagoriques au coeur desquelles les corps, baignés dans un chiaroscuro théâtral, s’émancipent de leur identité pour devenir les éléments d’une trame narrative.

Révélé au grand public en 2010 par sa série Dust qui fut récompensée par le prestigieux Hasselblad Masters Awards deux ans plus tard, il a depuis créé pas moins de cinq séries selon une trame narrative logique. En effet, suite à ce premier succès mettant en scène la naissance de la vie selon un principe cosmogonique, il lui est alors demandé de concevoir une nouvelle série sur le thème « Evoke » [«évoquer» ndlr] par Hasselblad; naît alors Klecksography, série inspirée par les travaux du professeur Rorscharch pour laquelle Valsechi organise les corps dénudés selon une symétrie guidée par son inconscient. En 2013, il réinvestit Dust pour donner vie à ses personnages, les transposant en héros homériques, mi-dieux, mi-hommes. Avec Drifting, il opère une médiation entre le traitement pictural, tout en clair-obscur de Dust, associé à l’architecture du corps poussée à l’extrême dans Klecksography. Il donne ainsi chair aux Vanités du XVIIe siècle Flamand. Enfin, avec les portraits d’Amazon, Valsecchi aborde un angle radicalement différent en mettant en exergue le côté animal de ses sujets afin de proposer une série plus contemplative.

 

Olivier Valsecchi : Equilibrium

10 Mai – 13 Juin 2021

Echo Fine Arts

https://www.echofinearts.com/fr/exposition/equilibrium-olivier-valsecchi/

 

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android