Rechercher un article

Donald Sterzin

« Sois dur » me disait-il tout le temps. Il était réputé pour ses aboiements, mais tous ceux qui le connaissaient découvraient chez lui un cœur tendre et un regard très aigu. Il avait l’œil pour détecter les photographies d'exception, quelque chose qu'il savait transmettre. Quand je l'ai rencontré pour la première fois à GQ magazine, il n'était qu'assistant, mais il se comportait comme Alexey Brodovitch, et à partir de là, il me gâta tout comme il le faisait pour tant d'autres photographes, illustrateurs, et modèles. Si vous vouliez un certain modèle ou un lieu en particulier, il vous l'obtenait. Il était presque trop bon pour être vrai, mais il y avait une règle d'or : vous deviez vivre ce que vous vouliez photographier. Cela voulait dire que le fait de prendre une photographie devait être un de vos plus grands plaisirs dans la vie.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android