Rechercher un article

Anne Brigman: Une Visionnaire de la Photographie Moderne

Preview

Cette première grande rétrospective consacrée à Anne Brigman (1869-1950) présente 250 photographies et est accompagnée d’une publication importante de 400 pages coédité par Rizzoli Electa. Une exposition parallèle, Laid Bare in the Landscape, rassemble des photographies, des films et des documents de performances d’artistes féminines telles que Judy Chicago et Ana Mendieta, qui situent les corps de femmes nues dans des paysages extérieurs. Ces expositions, organisées par le Nevada Museum of Art, sont exposées à Reno depuis le 29 septembre 2018 jusqu’au 27 janvier 2019.

Le Nevada Museum of Art présente le travail novateur de la photographe visionnaire Anne Brigman (1869-1950) dans cette première grande rétrospective. Composé de 250 photographies issues de collections publiques et privées, Anne Brigman: Une visionnaire de la photographie moderne présente l’œuvre la plus emblématique de cette artiste pionnière, notamment ses premières explorations photographiques, ainsi que de nombreuses images, correspondances et documents d’archives inédits. Photographe, poète, critique et alpiniste, Brigman est surtout connue pour ses images de paysage figuratifs réalisées dans la Sierra Nevada au début des années 1900. Anne Brigman: Une visionnaire de la photographie moderne a ouvert le 29 septembre 2018 et restera visible jusqu’au 27 janvier 2019 au Nevada Museum of Art, au Centre Donald W. Reynolds pour les arts visuels à la galerie E. L. Wiegand située dans le centre-ville de Reno, dans le Nevada. Pour accompagner l’exposition, le Nevada Museum of Art et Rizzoli Electa, New York, ont publié le premier livre complet consacré à Anne Brigman et ont également republié le recueil de poésie épuisé de 1949 de Brigman, Songs of a Pagan.

Élevée au sein d’une famille de missionnaires hawaïens de la fin du XIXe siècle, il n’y a pas de doute que les portraits de Brigman nus d’elle et d’autres femmes, pris à l’extérieur dans le paysage californien au début des années 1900, ont remis en question les coutumes de son éducation victorienne et ont enfreint aux convenances de son époque. L’importance de Brigman s’étendait sur les deux côtes des États-Unis. En Californie du Nord, où elle vivait et travaillait, elle était une photographe pictorialiste de premier plan, participante au mouvement Arts & Crafts, rejoignant  la nouvelle communauté bohémienne Berkeley / Oakland. Sur la côte Est, son travail a été promu par Alfred Stieglitz, qui l’a élue à la prestigieuse Photo-Secession et l’a défendue en tant que photographe Moderne.

Bien que le terme d’art féministe n’ait été inventé que près de soixante-dix ans après la première photographie de Brigman, la suggestion que son appareil photo lui donnait le pouvoir de redéfinir sa place en tant que femme dans la société fait d’elle un important précurseur sur le terrain. «Mes images parlent de ma liberté d’âme, de mon émancipation face à la peur», écrivait Brigman en 1913. «J’ai lentement retrouvé mon pouvoir avec mon appareil photo  parmi les genévriers et les pins tamarins des hautes altitudes balayées par la tempête.

«Le temps est venu de redécouvrir le travail d’Anne Brigman», a déclaré Ann M. Wolfe, conservatrice de l’exposition et éditeur du livre, Andrea et John C. Deane, conservateur principal de la famille et directreur adjoint du Nevada Museum of Art. «La pensée d’une femme qui  faisait  des auto- portraits nus au début des années 1900 était radicale, mais le faire dans la nature sauvage et accidentée de la Sierra Nevada était révolutionnaire.”

Anne Brigman: Une visionnaire en photographie moderne rassemble 250 photographies de la collection privée de Michael et Jane Wilson et du Wilson Center for Photography à Londres, du Metropolitan Museum of Art, du George Eastman Museum. , le Oakland Museum of California, le MoMA de New York, le J. Paul Getty Museum et de nombreuses collections privées.

“Anne Brigman: Une visionnaire de la photographie modern” et “Mise à nue dans le Paysage” est organisée par Ann M. Wolfe, Andrea et John C. Deane. Les expositions ont été inaugurées le 29 septembre 2018 et resteront visibles jusqu’au 27 janvier 2019 au Nevada Museum of Art, au Centre Donald W. Reynolds pour les arts visuels à la galerie E. L. Wiegand située dans le centre-ville de Reno, dans le Nevada.

www.nevadaart.org

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android