Rechercher un article

Visa pour l’image 2012: Stephanie Sinclair

Preview

Stephanie Sinclair a découvert l’existence des mariages d’enfants en 2003, alors qu’elle enquêtait sur les auto-immolations en Afghanistan. Toutes les victimes qu’elle rencontrait avaient été mariées très jeunes, certaines à neuf ans à peine, et toujours à des hommes bien plus âgés. Meigon, à Herat, lui a raconté comment son père, drogué, l’avait vendue pour être mariée à l’âge de onze ans, et comment son mari l’avait violée. C’est alors que Stephanie a décidé de se consacrer à ce sujet, en Afghanistan, au Népal, en Éthiopie, en Inde, au Yémen. Elle voulait que ses images bousculent la perception que le public peut avoir de ce problème, et fassent comprendre combien il est urgent et nécessaire de travailler ensemble, au sein même de ces communautés, pour faire évoluer les choses.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android