Rechercher un article

Visa pour l’image 2012: Ilvy Njiokiktjien

Preview

Un groupe d’extrême droite apprend à de jeunes Sud-Africains blancs à rejeter la vision d’une nation arc-en-ciel multiculturelle défendue par Nelson Mandela. Ces jeunes, nés après l’apartheid, font partie de la « génération née libre ». Le Kommandokorps, un groupuscule extrémiste dirigé par un ancien commandant de l’apartheid, Franz Jooste, organise des camps de vacances pour adolescents afrikaners. Jooste leur enseigne l’art de l’autodéfense. Il leur assène que les Sud-Africains noirs sont leurs ennemis, qu’ils sont avant tout des Afrikaners et les appelle à renier leur identité sud-africaine. En l’espace de seulement neuf jours, ces jeunes qui auraient pu un jour croire en l’unité sud-africaine se sont transformés en hommes endurcis aux idées racistes.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android