Rechercher un article

Best of Septembre 2019 : Steve Hiett 1940-2019

Preview

Un mail odieux au réveil hier matin.

Steve Hiett est mort ! Quelques heures plus tard, la confirmation par Julian Meijer son agent: Hélas oui…

79 ans dans les bras de Louise … cancer.

Steve était un formidable photographe de mode, bourré de talent et de créativité. C’était aussiun formidable directeur artistique. Mais en fait, Steven’avait qu’une passion : la musique.

Il y a 4 ans, nous lui avions consacré une journée entière : la voici !

Jean-Jacques Naudet

 

Je suis toujours persuadé que s’il y a 50 ans les débuts musicaux de Steve Hiett avaient été un vrai succès, il ne serait pas devenu photographe. Formidable à quoi a tenu le destin de certains photographes, si Henri Cartier-Bresson avait eu l’argent pour acheter 5 vaches, il aurait épousé la fille du chef du village et serait resté en Afrique ; si Irving Penn et Guy Bourdin avaient rencontré immédiatement le succès avec leurs peintures, ils ne les auraient pas détruites et seraient devenus peintres. Bourdin, c’est quasiment la seule filiation que l’on peut attribuer à Steve Hiett.

Steve est un formidable photographe, quarante années d’images toujours aussi fortes et sans la moindre compromission. Quand je lui ai proposé à l’occasion de la sortie de son livre, une pure merveille et dont le texte est écrit par Philippe Garner, de lui consacrer une journée, sa première réponse fut : “et on parlera de musique aussi ?”

Jean-Jacques Naudet

 

“Une étrange beauté” par Philippe Garner

Le nom et l’histoire de Steve Hiett me sont familiers depuis le milieu des années soixante. Quand j’étais écolier à Brighton, j’entendais sans cesse sa tante Jean , une amie de la famille, me raconter ses progrès. Célibataire, elle était particulièrement fière de son neveu si doué et parlait souvent de lui: “Steve a tellement de talent” ; “Steve s’est fait admettre au Brighton Art College” ; “Steve fait des œuvres d’art magnifiques avec des débris qu’il trouve sur la plage” ;  “Steve va entrer au Royal College of Art”. J’étais déjà fasciné par les arts visuels et ‘Steve’, tel que l’évoquait sa tante – car je ne l’avais pas encore rencontré -, a pris un statut mythique dans mon imagination. Alors que je poursuivais toujours consciencieusement mes études universitaires, il me semblait que Steve Hiett, un peu plus âgé que moi, avait de grandes aventures et réalisait mes propres ambitions de trouver une voie professionnelle dans les arts.

J’ai finalement rencontré Steve à Paris dans les années soixante-dix, présenté par un ami mutuel, un directeur artistique. Au long des décennies suivantes, j’en suis venu à bien connaître son travail et à comprendre la combinaison unique de perspectives qui constituent son caractère particulier.

J’ai toujours apprécié la compagnie de Steve et nos innombrables conversations couvrant nos intérêts communs : photographie, art, musique et graphisme. Ces conversations, comme le travail créatif de Steve, nous renvoient toujours à ces années magiques d’apprentissage des années soixante qui ont forgé son esthétique. Car Steve est toujours, essentiellement, le même étudiant en art toujours curieux et doué que sa tante évoquait fièrement. Si son travail est toujours d’actualité, c’est, parce qu’il n’a jamais été pris dans les cycles éphémères du monde de la mode. Je tiens Steve en haute estime pour la ténacité et la modestie ironique qui lui ont permis de rester fidèle à lui-même, sans jamais compromettre son intégrité créative simplement pour refléter une tendance ou pour plaire à un client ou un rédacteur. Il excelle vraiment à être Steve Hiett, entraîné par son besoin profond de continuer à chercher l’image parfaite, la mise en page définitive, en ses propres termes.

Le texte intégrale est disponible dans la version anglaise de L’Oeil de la Photographie.

LIVRE
Beyond Blonde
Steve Hiett
Textes de Philippe Garner
Edité par Patrick Remy
Prestel (Novembre 2015)
Couverture rigide, 280 pages
Anglais
ISBN-13: 978-3791381800
60€
http://stevehiett.fr

 

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android