Rechercher un article

Portfolio : Patrizia Mori

Preview

La conscience de l’inutilité Il n’est chose plus amère que l’aube d’un jour où rien n’arrivera. Il n’est chose plus amère que l’inutilité. […] L’heure qui passe lente est sans pitié pour ceux qui n’attendent plus rien. Est-ce la peine que le soleil surgisse de la mer et que commence la longue journée ? Demain reviendront l’aube tiède, la lumière diaphane, et ce sera comme hier, jamais rien n’arrivera. L’homme seul ne voudrait que dormir. (Cesare Pavese, Lo steddazzu, 1935) Une plage déserte. Des empreintes de pas se dirigent vers l’immense et indéfinissable mer. La frontière labile définie par les...

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android