Rechercher un article

Michael Lange : Forest, Landscapes of Memory

Preview

La forêt a nourri les imaginations depuis des siècles. À travers les contes de fées et les histoires mythiques, elle s'est inscrite dans la mémoire collective. Pour celle-ci, la forêt apparaît comme une aire de retraite psychique, au sein de laquelle les désirs et les peurs enfantines peuvent avoir libre cours. Mais en quel sens cette vision régressive change la perspective de notre civilisation sur la forêt réelle ? Qu'est-ce que cela veut dire concrètement, qu'est-ce que nous reconnaissons quand nous visitons une forêt ?
Michael Lange s'est penché sur ces questions dans son livre et l'exposition qui l'accompagne : Wald (Forêt). Pendant trois ans, il a parcouru les forêts allemandes à la tombée de la nuit. Avec une intuition sans faille, il y a découvert les endroits de retraite où l'imagination de l'enfance se condense, sous une forme documentaire assez sobre, en trouvailles visuelles impressionnantes. Ses photographies ont été réalisées au-delà des chemins et des pistes de randonnées, souvent dans les fourrés et les sous-bois très denses. Ils témoignent de l'entreprise tardive et dangereuse du Moi adulte, arrivant enfin à l'endroit que son âme d'enfant a désiré pendant toutes ces années.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android