Rechercher un article

Marine Foissey

Preview


Un voile sur les pensées dévoile mon visage. Mes propres limites intérieurs.
Où en étais-je ? 
Ma place, n’est elle définie que par mon corps ? En poupée russe ? En un lieu… Un appartement, une rue, une ville, un pays. Jusqu’où ?
Où étais-je à ce moment là ? Je suis arrivée dans une ville sans personne de connu, avec une valise et mon chien.
Dans ce grand appartement trop blanc et trop vide.

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android