Rechercher un article

Les instants d’abandon de Vincent Gouriou

Preview

C’est en s’approchant de la peinture flamande que le photographe breton Vincent Gouriou entre au plus près de l’intime et de sa beauté. Le sujet est ainsi modelé par la lumière dans des mises en scène où la fragilité des apparences peut se muer en force de fiction. Le simple corps nu, non pas érotique mais graphique, est pris comme un objet en interaction avec un autre. Il n’est pas froid, il est comme dans les portraits que réalise l’artiste, pris dans une lumière et une situation qui exprime toute l’émotion et la sensibilité du modèle. Personnes transgenres, homosexuelles, hétérosexuelles. Où en sont l’identité sexuelle et le genre aujourd’hui ? Vincent Gouriou cherche. Attiré par la marge, il parle des fêlures, avec comme prisme, sa profonde douceur. Finesse des dialogues silencieux, il signe le passage, la musique de l’intime qui n’a pas peur des dissonances, dans une vague d’images silencieuses qui séduisent ou dérangent, mais ne laissent jamais indifférent. Vincent Gouriou cherche par la photographie à montrer la nuance des corps singuliers. Des différences et des ressemblances. Il s’intéresse aux...

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android