Rechercher un article

Daniel Power par Stéphanie de Rougé

Dans les années 80, Daniel travaillait dans une librairie où il nous raconte que les livres photographiques étaient principalement des monographies documentaires traditionnelles. La photographie n'était pas encore une forme d'art. En 1988, il rejoignit Aperture et se rappelle avoir découvert à travers le travail de Diane Arbus et de Nan Goldin comment la réalité pouvait être traitée à un niveau bien plus personnel et les photographies réalisées d'un point de vue beaucoup plus intimiste. Il ajoute que ces années à Aperture provoquèrent un changement radical dans sa manière de regarder des images.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android