Rechercher un article

Celebrating the Negative : Robert Capa

Preview

Robert Capa a écrit que le Jour J, en 1944, il a fait une pause pour changer de pellicule tout en subissant une volée de tirs à Omaha Beach. « L’appareil photo vide tremblait dans mes mains, » a-t-il écrit. «  C’était une nouvelle sorte de peur secouant mon corps des pieds à la tête et tordant mon visage. Les hommes autour de moi étaient immobiles. Seuls les morts dans la mer roulaient sur les vagues. Je mis un pied dans la mer entre deux corps… et soudain j’ai su que j’étais en en train de m’échapper. J’essayais de me retourner mais je ne pouvais pas faire face à la plage. »

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android