Rechercher un article

Annie Leibovitz, Les premières années, 1970–1983 à la Fondation LUMA

Vue de l'exposition The Early Years, 1970–1983. Salle 8, 1980 © Victor Picon & Fondation LUMA Arles
Vue de l'exposition The Early Years, 19701983.  Salle 8, 1980 © Victor Picon & Fondation LUMA Arles
Cet ouvrage d’accompagnement à l’exposition, à LUMA Arles, du 27 mai au 24 septembre 2017, du premier projet d’archive, consacré aux photographies d’Annie Leibovitz, couvre les années où elle a travaillé pour le magazine Rolling Stone. Des temps explosifs, frénétiques agitent la politique et la culture. La frontière entre les journalistes et les gens qu’ils suivent est encore floue, et Annie Leibovitz reçoit des accréditations qu’on jugerait extraordinaires aujourd’hui. Plus que jamais au cours de sa carrière, elle photographie tous les jours le monde qui l’entoure – en coulisse et en tournée avec des musiciens, dans les bureaux plus ou moins anarchiques de Rolling Stone, ou en mission avec des journalistes comme Hunter S. Thompson et Tom Wolfe. Bon nombre de ses portraits les plus connus datent de cette époque, mais l’installation regorge de trésors qui n’ont que rarement, voire jamais, été exposés.
Publié par Taschen, en collaboration avec la Fondation LUMA, le livre contient des souvenirs d’Annie Leibovitz, un essai critique de Luc Sante, et une frise chronologique qui pose le contexte historique et culturel lié aux photographies.
160 pages, 22 cm x 27 cm, 122 photographies, 28.00 EUR.