Rechercher un article

Sophie Bertrand

Preview

Au réveil d'une anesthésie générale pour une autre intervention, cet homme s'est réveillé avec une mémoire incohérente et sélective. Diagnostiqué du syndrome peu connu de Gayet-Wernicke quelques semaines plus tard, le deuil a lentement commencé pour ses proches. Parce qu'un deuil ne se commence pas seulement avec le départ du corps physique, mais également avec le changement de personnalité que peuvent engendrer ces maladies neurologiques.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android