Rechercher un article

Rania Matar: She / Elle

Preview

En tant que femme et mère américaine née au Liban, mon parcours et mes expériences interculturelles façonnent mon art. J’ai consacré mon travail à l’exploration des questions d’identité personnelle et collective à travers des photographies de l’adolescence et de la féminité  – à la fois aux États-Unis où je vis et au Moyen-Orient d’où je viens.

Je suis intéressé par ce que signifie être une jeune femme aujourd’hui, dans un monde qui pose d’innombrables questions aux filles et aux femmes. Dans ELLE, je me concentre sur les jeunes femmes – l’âge de mes filles – à l’âge adulte. Je veux décrire la beauté brute de leur âge, leur individualité, leur caractère physique, leur mystère et la relation organique qu’ils créent avec leur environnement plus vaste. Je veux les photographier comme je les vois, moi femme et mère: belles, vivantes. Le processus concerne la collaboration et l’autonomisation, et la séance photo évolue toujours de manière organique, à mesure que les jeunes femmes deviennent des participantes actives dans le processus de création d’image.

Mon travail traite les états de «devenir» – la beauté et la vulnérabilité de la croissance – dans le contexte des relations viscérales avec notre environnement physique et l’humanité universelle. En collaborant avec des femmes aux États-Unis et au Moyen-Orient – et tout en cherchant à révéler l’individualité de chaque jeune femme – je me concentre sur notre essence, notre physicalité et les points communs qui nous rendent humains, soulignant en définitive comment la subjectivité féminine se développe,  parallèlement au delà des frontières culturelles.

 

Rania Matar

 

Née et élevée au Liban, Rania Matar a déménagé aux États-Unis en 1984. Initialement formée en tant qu’architecte, elle travaille actuellement à plein temps sur ses projets personnels de photographie et enseigne au Massachusetts College of Art and Design. Ses travaux portent sur les femmes et les filles des États-Unis et du Moyen-Orient, en mettant l’accent sur l’identité et l’universalité.

Les œuvres de Matar ont été largement exposées, notamment au Museum of Fine Arts de Boston, au Cantor Arts Center de l’Université de Stanford, au Carnegie Museum of Art, au Musée national des femmes de l’art, au Harn Museum of Art, à la galerie Howard Greenberg et à la galerie Gund. au Kenyon College, à la galerie d’art de l’Université Tufts, à l’institut du monde arabe à Paris, à la galerie East Wing à Dubaï, à la galerie Janine Rubeiz à Beyrouth, à la galerie Eulenspiegel à Bâle, au musée de Lehmbruck en Allemagne, au musée d’art de Sharjah et à la Galerie nationale du portrait de Londres.

Matar a reçu plusieurs bourses et prix, notamment une bourse de résidence pour artistes de la Fondation Mellon 2017 à la Gund Gallery du Kenyon College, un Legacy Award 2011 au Griffin Museum of Photography, des bourses de recherche d’artistes du Conseil culturel du Massachusetts de 2011 et 2007, première place a la Biennale des photographes de la Nouvelle-Angleterre et Women in Photography International. En 2008, elle a été finaliste pour le Foster Award à l'”Institute of Contemporary Art” / Boston, avec une exposition solo. Son travail a récemment été sélectionné parmi les 10 photographes remarquables à découvrir lors du salon AIPAD de cette année.

 

Une rétrospective à mi-carrière de l’œuvre de Matar est actuellement présentée au musée d’art américain Amon Carter, dans le cadre d’une exposition solo intitulée In Her Image, de décembre 2017 à juin 2018.

Les images de Matar se trouvent dans les collections permanentes de plusieurs musées, institutions et collections privées à travers le monde.

Elle a publié trois livres:

L’Enfant-Femme, 2016; Une fille et sa chambre, 2012; Vies ordinaires, 2009.

 

Rania Matar: Elle

16 mars – 27 avril 2019

Galerie Robert Klein

38 Newbury St

Boston, MA 02116

www.robertkleingallery.com

 

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android