Rechercher un article

Nadia Lee Cohen : Not a Retrospective

Preview

La Fundacion Municipal de Cultura del Ayuntamiento de Valladolid présente la grande exposition personnelle de la photographe Nadia Lee Cohen. Une artiste reconnue internationalement par le public et la critique depuis son inclusion au prestigieux prix Taylor Wessing du portrait photographique en 2012; où son travail était exposé à la National Portrait Gallery de Londres.

Nadia Lee Cohen (Royaume-Uni, 1990) est une photographe, cinéaste et autoportraitiste basée à Los Angeles (USA), ville qui l’inspire depuis son premier voyage en 2014; et cela nourrit sa fascination sans fin pour l’Americana et la vie conventionnelle en banlieue. C’est précisément le concept de vie parfaite généralement dépeint dans ces zones résidentielles qui présente une opportunité optimale pour Nadia de percer de telles perceptions. Elle documente des récits à l’intérieur de ces maisons dans lesquelles les protagonistes féminines défient l’insupportable complaisance envers l’évasion sexuelle, et à l’extérieur, où les arrière-plans de ses camées incorporant une signalisation lumineuse et la culture pop injectent des références culturelles à son récit.

À première vue, les photographies sont accrocheuses, glamour et remplies de couleurs saturées, mais en y regardant de plus près, certaines pourraient détecter un élément mélancolique. C’est précisément cette juxtaposition qui intéresse Nadia et informe une grande partie de son travail. Bien qu’elle n’exprime aucun tabou, Nadia préfère une approche plus subtile plutôt que de créer des images qui visent à choquer le spectateur. De cette façon, elle encourage son public à absorber et à contempler le récit derrière l’image qui apparaît sous leurs yeux.

Ses images brouillent les frontières entre la fantaisie et la réalité, l’animé et l’inanimé, défiant la logique avec une touche d’ironie et d’humour. Rien n’est ce qu’il semble. Nadia s’efforce de construire des décors discernables auxquels elle ajoute ensuite un élément qui déforme la familiarité, suggérant que quelque chose n’est pas tout à fait ce qu’il semble. Par conséquent, cela change l’humeur en ce qui est plus sombre et dérangeant, testant le sentiment de certitude du spectateur et l’encourageant à s’attarder un peu plus longtemps.

Dans ces situations fictives et au cœur de cet univers iconographique se trouvent ses protagonistes féminines. Au sein de chaque photographie, ses modèles transcendent le rôle d’acteurs car ils décrivent les personnages respectifs qui leur sont assignés. Nadia préfère le casting de vraies personnes plutôt que des modèles d’agence; audacieuse, sensuelle et surréaliste avec des traits de caractère qui, parfois, transcendent les idéaux de beauté conventionnels.

Il y a un fort élément de mode dans son travail attribuable principalement à sa formation au London College of Fashion; et à son travaille dans le monde de la mode. Cependant, elle déclare que son inspiration provient principalement du cinéma; soit Alfred Hitchcock, John Waters, Stanley Kubrick et les frères Coen et la photographie cinématographique – William Eggleston, Philip Lorca DiCorcia, Cindy Sherman et Larry Sultan…

 

L’exposition comprend plus d’une cinquantaine de photographies .

 

Organisé par Fundación Municipal de Cultura del Ayuntamiento de Valladolid et Contemporanea

en collaboration avec La Termica et DMB

Organisé par Mario Martín Pareja

 

Nadia Lee Cohen : Not a Retrospective

28 août – 8 novembre 2020

Sala de Exposiciones Museo de La Pasión, Valladolid

C / Pasion, s / n

47001 Valladolid (Espagne)

www.contemporanea.org

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android