Rechercher un article

Madrid : la rétrospective Jitka Hanzlová

Preview

La Fundación Mapfre présente pour la première fois en Espagne l’oeuvre de Jitka Hanzlová. Dans son travail, Jitka recherche l’essence des individus, de la nature et des objets et met en exergue les relations et tensions qui s’établissent entre eux. Elle créée ainsi des images directes, qui condensent la force de présence des objets et des êtres représentés. Ses séries photographiques les plus représentatives y sont présentées, ainsi que trois ensembles inédits: Horses, Flowers et There is Something I Don’t Know.
L’exposition est composée de 9 séries et de 142 photographies, elle s’organise de manière chronologique afin de reconstruire les liens vitaux entre ses premières et ses dernières séries, et offrir une lecture cohérente de ses dernières vingt années de travail.

Née en 1958 dans l’ancienne République Socialiste de Tchécoslovaquie, Hanzlová fuit le régime communiste et se réfugie à Essen (République Fédérale d’Allemagne) en 1982. Sa condition d’exilée marque profondément sa trajectoire artistique. Entre 1987 et 1994 elle suit un cursus en Technologies de la Communication à l’Université d’Essen, et se spécialise en photographie. Dès lors, Hanslová organise son travail autour de différentes séries dans lesquelles elle réfléchit sur ses propres expériences vitales, et sur la représentation des espaces et des thèmes de l’histoire de l’art. Elle reçu le Prix Otto Steinert en 1993, le European Photography Award, la bourse de la DG Bank de Francfort en 1996, le Grand Prix des Rencontres d’Arles en 2003 et le Prix BMW – Paris Photo en 2007.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android