Rechercher un article

“Le mur et la peur” de Gaël Turine à la Galerie Fait & Cause, en partenariat avec Amnesty International

Preview

3 200 kilomètres de barbelés, briques et ciment encerclent le Bangladesh et l’isolent de l’Inde. Terminée en 2007 et officiellement prévue pour enrayer l’immigration et limiter les trafics et autres mouvements indépendantistes, cette frontière physique est dangereuse. Une personne y meurt tous les cinq jours. Le mur est solidement gardé par les forces armées des deux pays. Gaël Turine (Agence VU) l’a parcouru d’un bout à l’autre en 2012 et 2013.

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register

Merci de vous connecter ou de créer un compte pour lire la suite et accéder aux autres photos.

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android