Rechercher un article

Frédéric Martin, C’est beau l’amour…

  • © Frédéric Martin

  • © Frédéric Martin

    © Frédéric Martin

  • © Frédéric Martin

    © Frédéric Martin

  • © Frédéric Martin

    © Frédéric Martin

  • © Frédéric Martin

    © Frédéric Martin

  • © Frédéric Martin

    © Frédéric Martin

  • © Frédéric Martin

    © Frédéric Martin

  • © Frédéric Martin

    © Frédéric Martin

  • © Frédéric Martin

    © Frédéric Martin

  • © Frédéric Martin

    © Frédéric Martin

  • © Frédéric Martin

    © Frédéric Martin

  • © Frédéric Martin

    © Frédéric Martin

2017, un couple sur trois divorce, mais plus de 250 000 personnes se marient.

2017 j'aime les photos studio et j’adore les fleurs.

2017 je continue à découvrir le travail de Robert Mapplethorpe et le wabi-sabi.

La série "C'est beau l'amour" est née de ces constats, de ces questionnements. Comment retranscrire l’amour et ce qu'il implique de désirs, plaisirs, trahisons et ruptures avec des fleurs? Comment donner vie à quelque chose d'inanimé et rendre cette vie tangible?

Les fleurs coupées doivent remplir ce rôle, être un vecteur de joies, de peines, devenir parfois catharsis, pour, au final, donner au lecteur l'illusion de la réalité. Il y a quelque chose de théâtral dans la mise en scène de celles-ci qui nécessite des compositions et des éclairages rigoureux.

"C'est beau l'amour" pourrait être une série infinie, tant les amours sont illimitées, mais comme toute chose a son terme, j'ai pris quatre histoires possibles, vraisemblables.

Alors, "C'est beau l'amour"?

 

http://www.fredmartinphoto.fr/

Installer notre WebApp sur iPhone
Installer notre WebApp sur Android