Rechercher un article

La guerre d’Indochine de Willy Rizzo : un photographe à contre-emploi

Le studio Willy Rizzo, à Paris, présente pour la première fois une rétrospective de trente-quatre photographies originales des reportages de Willy Rizzo en 1950 et 1952 en Indochine. Envoyé 1952 pour couvrir les « incidents », Willy Rizzo travaille alors avec un Leïca doté d’un objectif 35 mn, de deux Rollei-flex, quatre flashs électroniques avec extension, une Linhoff avec un 80 mn...

This content is for Abonnement annuel et Abonnement mensuel members only.
Log In Register