Rechercher un article

Stephanie Sinclair inaugure l’Arche du Photojournalisme

Inde du Nord. Radha (15 ans), la veille de son mariage. © Stephanie Sinclair / Too Young to Wed

La photographe Stephanie Sinclair inaugure aujourd'hui l'Arche du Photojournalisme avec son exposition Too Young To Wed (Mariées trop jeunes). L'Arche du Photojournalisme prend place sur le toit de l'Arche de la Défense, aménagé en terrasse et de nouveau ouvert au public. L'espace d'exposition occupe 1200m2, tandis qu'une terrasse, un pont passerelle et une librairie occupent le reste du toit.

Jean-François Leroy, le directeur de l'Arche du Photojournalisme, a sélectionné 150 photos et six vidéos d'entretiens de l'artiste avec des jeunes filles de différents pays. La série Too Young To Wed cherche à comprendre le mariage d'enfants et/ou d'adolescents à un âge où leur libre arbitre n'est pas entier. Le mariage est alors décidé par les familles, pour des raisons économiques, religieuses ou culturelles. La série a reçu trois World Press Photo et trois Visas d'Or. Elle a été exposée au Nations-Unies ainsi qu'à la Biennale du Whitney Museum (New York, 2010).

Stephanie Sinclair est une photographe née à Miami en 1973. Elle a documenté les conflits irakiens et afghans, avant de se consacrer depuis quinze ans à son projet Too Youg To Wed. Ce projet s'est transformé en ONG, ainsi qu'en documentaire pour National Geographic (Child Brides).

Too Young To Wed 

du 1er juin au 24 septembre

L'Arche du Photojournalisme

La Défense - Puteaux