Rechercher un article

Jamie Johnson, Vices

Pour ma série VICES, j’ai trouvé l’alliance parfaite entre le procédé et le sujet. Un clin d’œil aux salles de classes et tableaux noirs du siècle dernier mais, pour au final, utiliser un langage et expressions qui ont toujours un sens aujourd’hui. Ce mélange qui utilise les procédés anciens mariant enfants et humour d’aujourd’hui, témoigne de ma sensibilité photographique et ma capacité à photographier dans un but artistique.

En tant que mère de famille, artiste et observatrice des liens familiaux à travers le monde, mon travail consiste à faire appel à la mémoire et au temps qui passe tout en laissant une place pour l’humour et l’ironie. Il y a quelques années maintenant, pendant que je photographiais avec un appareil numérique pour un client, je suis revenue à créer des photographies avec un procédé ancien. J’utilise un appareil photo 8x10 équipé de d’objectifs fabriqués sous l’ère victorienne, puis développe les images sous la forme de plaque au collodion humide (connues également sous le nom de clichés sur zinc). Le principe de cette méthode de travail nécessite tout d’abord que le modèle soit calme et patient, puis  un grand pouvoir de concentration de la part du photographe ce qui en fait une pièce unique, jamais dupliquée. Quatre années ont été nécessaires pour terminer la série VICES et a été présentée sur des tirages argentiques dans des galeries à travers le monde.

Jamie Johnson