Rechercher un article

Yulia Grigoryants : Les habitants du rien

Un quart de siècle après qu'un tremblement de terre ait dévasté la région, la ville de Gyumri, en Arménie, à le plus fort taux de pauvreté (47,7%). La ville a perdu la moitié de sa population depuis 1988, aussi à cause de migration due au travail. Un millier de familles vivent toujours dans des abris de fortune, en attendant qu'on les aide. Très peu d'entre elles sont éligibles pour un relogement, car elles ne sont pas considérées comme des victimes directes du tremblement de terre. 25 ans... Et elles sont toujours en train d'attendre.

Yulia Grigoryants