Rechercher un article

Gérard Staron

Dans un avenir plus ou moins proche, il ne restera que les zoos et notre imagination pour observer les espèces animales « sauvages ». D’un coté, ce que l’on aurait aimé voir, de l’autre ce que l’on pourra voir.

La série est composée de diptyques : Un image onirique en photographie instantanée de l’animal fictif dans son milieu naturel versus la bête réelle captive dans un zoo.