Rechercher un article

Alessandro Formenti

J'ai commencé Invisible People après un an à Berlin. Je ne connaissais personne et je ne parlais pas allemand. Je n'ai pas parler de mon sujet, je ne suis pas intéressé par cette démarche. Je pense que tout le monde a une histoire à raconter, mais ce n'est pas le point de mon travail. Je camoufle mon appareil photo, je fais le point sans être remarqué et appuie sur le bouton... pas de flash pour moi, aucune réaction directe. Ce que je veux obtenir, c'est la lumière qui vient de gens ... les transformant en des fantômes ... sans être remarqué.